Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous recommande la lecture du Figaro de ce jour. Il a mené une longue enquête sur le vrai programme économique de Macron. Avec ce titre tout à fait lucide : "Macron entretient le flou sur son programme". Sa présentation est prévue le 2 mars prochain. Mais, conscient des critiques de ses adversaires, qui lui reprochent le caractère nébuleux de ses propositions, Macron a consenti à faire quelques révélations sur son projet avant la date fatidique.


1)- D'abord, on a eu droit a cette formule très méprisante : "Nous ne vous présenterons pas une très longue liste de courses pour servir les clientèles" (sic), sous-entendu, comme les adversaires de Macron, Fillon, Mélenchon, dont l'équipe a passe plus d'un an à rédiger le programme de la France Insoumise. Et qui n'avait bien sûr, selon Macron, d'autre arrière pensée que de contenter telle ou telle clientèle. J'engage Monsieur Macron à lire notre programme "L'avenir en commun" : il y trouvera un projet de société fraternelle, où chacune et chacun aura une vie décente : c'est à dire, ne percevra pas moins de 900 euros par mois. La sincérité avec laquelle nous avons travaillé à l'élaboration de ces mesures mérite de placer notre programme très au dessus de la liste des commissions de Monsieur Macron...!


2)- Ensuite, c'est l'éternelle analyse, selon laquelle "le coût du travail français est trop cher"(sic) : discours plus MEDEF, tu meurs....! Donc, notre jeune et "antisystème" Macron propose de transformer le CICE en "allégements permanents de cotisations sociales pour les entreprises et de supprimer les cotisations sociales sur la fiche de paye" (sic). En clair, la bonne et vieille politique d'allégement des cotisations sociales menées depuis en France depuis Balladur, soit depuis 22 ans...! Et dont l'inefficacité a été démontrée par de nombreux économistes : en particulier, Philippe Askenasy, dans son ouvrage "Les décennies aveugles, emploi et croissance : 1970-2020", édition du seuil, 2011. L'auteur montre le faible impact des allégements Balladur, Juppé sur la création d'emplois. Pourtant, 6 milliards ont été donnés aux patrons, pour seulement 300 000 emplois créés : soit 20 000 euros bruts par emploi...!!! Et, comme le fait remarquer Askenazy, une telle politique a empêché de créer des emplois dans les hôpitaux par exemple. Ou dans le secteur associatif, où il est possible de créer des emplois à un coût bien inferieur !
De plus, comme l'explique Jacques Généreux dans un ouvrage récent, "La Deconnomie", édition du Seuil, 2016, la baisse des charges sociales a servi à remplir les poches des patrons, point barre. Pas du tout à créer de l'emploi. En tout cas, les propositions de Macron, loin d'être "djeunes", ne font que prolonger la triste politique économique menée depuis 20 ans : il n'y a pas besoin d'être marxiste pour comprendre que la classe dominante s'est emparée de la France pour la gérer en coupes réglées, comme il n'a pas été possible de le faire depuis les sombres années de l'occupation !


3)- "Dégraisser le mammouth...!"
Naturellement, il est question de diminuer le nombre de fonctionnaires, "dégraisser le mammouth" comme dit l'autre : "ce plan d'investissement permettra une transformation de la sphère publique, afin de faire en sorte que celle-ci fasse MOINS d'opérations courantes et davantage d'investissements" (sic). En clair, Macron ne pourra plus piquer 120 000 euros de frais de bouche, il devra s'adresser ailleurs !
Macron, c'est le clone de Fillon. En moins assumé, en plus hypocrite. Mais les programmes visant à faire souffrir les classes populaires sont rigoureusement identiques...! Contrairement à ce que certains écrivent, le programme de Macron n'est pas "flou", mais au contraire totalement au service du seul triomphe de l’oligarchie mondialisée. Et d'une société profondément inégalitaire, entretenant le mépris des plus démunis, abandonnés de tous.

Diffusé par Brigitte Pascall D'aprés le Figaro du 11:02

Partager cet article

Repost 0