Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'échec du pouvoir face à la détermination du mouvement

Hollande, Valls et consorts avaient cru par des manoeuvres et la distribution de quelques prébendes désamorcer le mouvement contre la loi travail.

Ils avaient choisi de désamorcer secteur par secteur en faisant mine de donner satisfaction aux revendications catégorielles (camionneurs, contrôleurs aériens, roulants ... et jusqu'aux maires de France), souvent avec la complicité des syndicats jaunes et de la CFDT en particulier.

Et patatras !

Le mouvement s'ancre, s'étend à d'autres secteurs, se manifeste de manière spectaculaire grâce à la détermination des militants.

Réquisition ?

Si bien que le gouvernement s'enfonce dans l'autoritarisme en brandissant la menace d'une réquisition des conducteurs de la SNCF, ce qui par ailleurs ruine l'argument matraqué par les médias d'une grève qui serait minoritaire.

Rappelons d'ailleurs à cet égard que les précédentes mesures de réquisition en 2010 prises par le gouvernement Sarkozy contre les travailleurs des raffineries ont été condamné internationalement comme remettant en cause le droit de grève.

En effet, cette décision a été condamné par l'OIT pour non-respect du droit de grèveet la justice (en l’occurrence un tribunal administratif) avait décidé il y a six ans de casser l'arrêté de réquisition signé par le préfet de Seine-et-Marne pour absence de motivations particulières.

L'hypocrisie de droite!

Pour rappel aux crieuses de droite et de gauche contre la poursuite du mouvement social "en plein euro", c'est en plein euro organisé en France en 1984 du 12 au 27 juin qu'est organisée le 24 juin par la droite la manifestation contre la loi Savary sur l'école avec la bienveillance médiatique du Figaro et consorts qui aujourd'hui titre à la une : "Les surenchères syndicales ternissent le début de l'euro".

Alors assez d'hypocrisie et de chantage! LIRE LA SUITE : FRONT SYNDICAL DE CLASSE

Partager cet article

Repost 0